Commerce agroalimentaire

Parce que le Canada bénéfice de conditions favorables en production agroalimentaire qui dépassent largement les besoins de notre population, notre secteur agroalimentaire est principalement axée sur les exportations.  Le Canada est le cinquième exportateur agricole au monde, après l’Europe, les États-Unis, la Chine et le Brésil. Le Canada exporte $56 milliards par an de produits agroalimentaire – environ la moitié de la production est exportée soit sous forme de commodités soit en tant que produits transformés. Pour illustrer cela:

  • Le Canada exporte la moitié de notre production bovine, 70% de notre soya, 70% de notre porc, 75% de notre blé, 90% de notre canola, 95% de nos légumineuses, and 40% de nos aliments transformés.
  • Plus que 90 pour cent des fermes et agriculteurs dependent des exportations ainsi que environ 40 pour cent de notre secteur d’aliments transformés.
  • Un emploi sur deux dans les cultures agricoles depend des exportations, et c’est aussi le cas d’un emploi sur quatre dans la fabrication de produits alimentaires.
  • Les débouchés pour l’exportation favorisent la croissance. Au cours des dix dernières années au Canada, les exportations agricoles et agroalimentaires ont augmenté de 77%, passant de 31 milliards à plus de 56 milliards de dollars, faisant bondir the 46% les recettes monétaires agricoles pour la même période.

 

 Il est essentiel que le Canada identifie des opportunités commerciales pour le secteur agroalimentaire afin de diversifier les marches, réduire la dépendances vis-à-vis de marchés traditionnels et augmenter l’accès aux marchés plus rémunératuers.

 Dans le climat actuel de liberalization du commerce, les pays se font concurrence et tentent d’être les premiers à négocier un accès libre ou préférentiel aux principaux marches mondiaux.

Aujourd’hui, la compétivité de notre secteur depend de la rapidité des négociations et de celle de la mise en place d’accés préférentiel ou équivalent à celui de nos concurrents sur les marchés.