L’accord de partenariat économique global Canada-Inde

Le Canada et l’Inde viennent de terminer leur neuvième ronde de négociations relatives à un accord de libre-échange global que ces deux pays veulent conclure. Les négociations ont porté sur une vaste gamme d’échanges commerciaux de biens et de services, et, depuis qu’elles ont pris fin, les deux partenaires ont exprimé leur engagement à faire progresser les discussions pour en arriver à un accord définitif.

Avec une population de 1,2 milliard d’habitants et un PIB de 1,9 billion de dollars, l’Inde est devenue l’un des pays les plus populeux au monde ainsi que l’une des économies à la croissance la plus rapide. Sa population comprend plus de 600 millions de personnes âgées de moins de 25 ans et selon les prévisions, cette population devrait s’élever à 141 millions de personnes d’ici les huit prochaines années.

L’Inde constitue un marché potentiel très attirant pour les exportateurs de produits agricoles et agroalimentaires du Canada. L’Inde, qui a importé du Canada des produits d’une valeur de 914 millions de dollars en 2014, importe beaucoup de légumes et sa demande à la hausse de tourteaux pour animaux, d’huile de canola et de céréales. Les légumineuses à grains comptent pour plus de 95 % des produits agroalimentaires expédiés en Inde.

À l’heure actuelle, les activités commerciales de l’Inde sont limitées par des politiques sur les obstacles tarifaires et non tarifaires. Ces politiques entravent les échanges commerciaux et ralentissent la hausse des exportations des producteurs de produits agricoles et agroalimentaires canadiens.  Par exemple, l’Inde applique des tarifs de 30 % à toutes les lentilles exportées par le Canada. Selon des experts, l’élimination des tarifs qui touchent uniquement les produits à base de lentilles entraînerait une augmentation de 147 % des exportations pendant cinq ans. De plus, même si les exportations en Inde ont été à la hausse pendant les dix dernières années, les exportations du Canada en Inde représentent moins de 1 % de ces exportations. De plus, les populations de l’Inde sont très influencées par les prix. Par conséquent, les volumes de produits agricoles et agroalimentaires en Inde peuvent varier énormément chaque année. La mise en œuvre et la ratification d’un accord commercial Canada-Inde pourraient élever le PNB de 6 milliards de dollars et s’accompagner d’un gain des exportations qui pourraient grimper jusqu’à 47 % (d’après le MAECD).

Un accord commercial fructueux avec l’Inde pourrait permettre aux exploitants du secteur de l’agriculture de bénéficier encore plus pleinement des débouchés commerciaux offerts par cette nation en croissance, tout en permettant aux consommateurs indiens de bénéficier des exportations de produits de haute qualité à un coût moins élevé.

Canada India briefing note: English

Canada India briefing note: French